Retour sur le forum « Ensemble vers l’emploi »

      Le magazine TOPO BFC, revient sur la journée exceptionnelle du 26 Septembre : le forum organisé grâce à Pôle Emploi et notre Mission Locale. Je vous laisse découvrir cet article sur notre page (juste ci-dessous) ou directement sur le site de TOPO BFC.

 

A l’heure d’établir un premier bilan du forum « Ensemble vers l’emploi » qui s’est déroulé le 26 septembre à la halle Sauzay, à Gray, Estelle Houary se satisfait d’avoir vu participer des jeunes en stage pratique. Ils venaient des MFR de Chargey-les-Gray et Vercel et de l’établissement St-Pierre Fourier à Gray. Pour la directrice de la Mission locale du pays graylois, « peu importe qui organise et comment sont organisées ce genre de manifestations, pourvu que les jeunes s’y retrouvent, s’informent, soient dans une dynamique d’activité ».
Cet événement biennal est organisé conjointement par la Mission locale et Pôle emploi Gray. Dans la forme la plus interactive possible, le public vient à la découverte ou se conforter sur un large panel de métiers et leurs différentes voies d’accès (offres de formation, repérage de compétence, alternance, recrutement direct…).


En 2015, la première édition avait réuni 40 partenaires et entreprises et 150 jeunes. Ils étaient 515 il y a 2 ans et 890 cette année, avec 85 exposants. La manifestation est placée sous l’égide du SPRO. « Je ne saurais dire ce qui fait le succès s’interroge Estelle Houary. C’est un ensemble de choses. Le SPRO permet d’obtenir des améliorations comme la communication, l’affichage, les partenariats. Il y a aussi eu la présence du préfet et d’élus. »
Plus généralement, elle trouve le dispositif positif, notamment pour « être force de proposition ».  « Les réunions, la concertation apportent une autre dimension, permettent d’échanger des infos. Par exemple, c’est par le réseau IJ que j’ai eu des précisions sur le service national universel ». Un décloisonnement qu’elle aimerait voir s’accentuer. « Le SPRO devrait aider à dépasser les limites administratives et géographiques. Notamment sur un bassin de vie tel que le nôtre où l’on est au cœur d’un triangle entre Vesoul, Dole et Dijon, à la conjonction de 3 départements.  Lorsqu’on organise un événement de cette sorte, il faut pouvoir informer à 30 km autour, sans s’arrêter aux frontières départementales ».

 

Rédaction et publication par le magazine TOPO-BFC.